Photo du 14/09/2009

abougi4

Orné de mes plus beaux atours, arborant les plus respectables emblèmes de la souffrance humaine contemporaine, l’envie m’a finalement pris de changer de décor. Je vous écris d’une île paradisiaque où il fait bon d’être un tant soit peu loin des tumultes habituels. L’air marin me va à merveille. Je ne vous cache pas que certains cauchemars hantent toujours mes nuits…

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil

Question à deux ringgit… pourquoi ces paroles sont si anachroniques quand on est à Bagdad en Iraq, à Guantanamo à Cuba, à Gaza en Palestine…

1. Le soleil d’il y a trente ans n’est plus le même, bouleversement climatique oblige

2. je n’ai pas bien compris les paroles

3. je ne suis pas assez philosophe

Big Kiss

Photographie Ashraf Kessaissia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :