Photo du 15/10/2009

abougi7

Mon Psy, eh oui faut bien être moderne! non?! Bon, mon Psy m’a dit qu’une façon de résoudre mes problèmes était de revenir sur les origines du mal…

Autour d’une tasse de café, entourés d’amis peintres en exil, je me suis laissé allé à la confidence… les conseils fusèrent tous azimut… pour certains l’exil semblait être la solution, pour d’autres un pèlerinage à Kerbala, la visite du tombeau du prophète, allumer un cierge à Nazareth… pour d’autres encore cela devait passer par la thérapie de l’art, se rendre au musée du Louvre et contempler une fois par jour les Sabines de David… je n’y voyais pas vraiment l’origine du mal qui me rongeait… mais j’étais preneur … jusqu’au moment où je demande à mon ami de lire l’avenir dans le marc de café…

« Deux formes allongées se dessinent distinctement » me confia Ismail. J’écoutais avec attention son explication quand Brahim commenta d’un air coquin « muni de deux, il est clair que les problèmes ne peuvent que se démultiplier… tous pouffèrent de rire, moi y compris.

Le garçon de café qui semblait avoir suivi nos échanges lors de ses allées et venues pour raviver nos narghilés demanda gentiment s’il pouvait donner son avis. On acquiesça, curieux d’entendre son interprétation du marc de café.

« Les deux formes allongées représentent deux tours, elles semblent prendre racine dans le reste du marc qui n’a pas réussi à se décoller du fond de la tasse… sa couleur est celle du pétrole qui nourrit nos despotes et les puissances qui le jalousent … »

Il me faut aller voir ces tour, j’insistai… convaincu de la véracité de ces paroles.

De ces tours, il ne reste que poussière, compléta le garçon de café.

Il va sans dire que j’ai essayé de me rendre au bas des tours Jumelles de New York en espérant recevoir l’émotion qu’il faut et voir s’évanouir mes peines, mais je n’ai pas eu de visa. A défaut je suis allé me recueillir sur un lieu de substitution, les Tours Jumelles de Petronas et qui plus est siège d’une grande compagnie pétrolière.

Malheureusement je n’ai toujours pas trouvé le calme souhaité et les cauchemars continuent d’habiter mes nuits…

Big Kiss

PS : Cette carte n’est pas un message prémonitoire.

Publicités

Une Réponse to “Photo du 15/10/2009”

  1. quelles pérégrinations……pourvu que tu nous reviennes indemne, vite..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :