Faux Pas Papal

Régnait une ambiance très solennelle ce jeudi, veille de Noel, alors que le pape avançait vers la nef centrale de l’Eglise Saint Pierre, accompagné d’un cortège d’évêques… quand soudain, une femme (pas turque), de rouge vêtue, enjamba les barrières d’un mètre dix de hauteur qui la séparaient de l’allée centrale, et se rua pour embrasser le pape. Fébrile, le pape trébucha entraînant dans sa chute une poignée d’évêques sexagénaires.

Le Président Sarkozy aurait déjà ouvert une commission d’enquête dans le but d’éclaircir l’incident.

Question à deux francs suisses, à qui serait la faute ?

1. La Garde Pontificale Suisse qui se serait uniquement focalisée sur le « screening » des femmes en burqa ainsi que toute personne portant une statue d’un minaret?

2. Les positions machistes du Pape ?

3. La hauteur des barrières de sécurité toujours aux normes olympiques ?

4. L’amour démesuré qu’avait pour le Pape cette pauvre femme, accusée à tort d’être déséquilibrée mentalement.

Eglise Saint Pierre / Vatican

Photographie Ashraf Kessaissia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :